Catégorie : Petite histoire d’une photographie

05 Sep

Une photographie et sa petite histoire #5

Dans mes sorties, si je ne prépare jamais rien la gare la plus importante de le ville est un site incontournable à photographier dans la rue.

De retour sur cette photographie en octobre 2017, je m’en souviens comme c’était hier. Il est 11h, je suis à la gare centrale de Palerme en travaux, échafaudage, bâches il fait sombre à l’intérieur, je ne retrouve aucun de mes repères.
Par chance juste à côté, je découvre une ligne de tram très moderne.
Wiki me dit qu’elle a été inaugurée en 2014.

Je suis très heureux de l’avoir trouvé cette ligne de tram car photographier dans les bus est moins évident, pour trouver des scènes de la vie de tous les jours.

Me voici dans le Tram1 vers la banlieue, mon forfait de 24h est valide.
Pour l’instant il y a peu de passagers, mais présence assez rare, en plus du conducteur il y a 2 contrôleurs dans la rame.

Je profite de la stabilité du tram à quai pour observer et trouver ma place avant le départ. Je reste un moment à l’endroit de cette photographie, un homme dans ses pensées et une passagère absorbée par son smartphone. Puis d’un seul coup les 2 sujets en accord se touchent les cheveux.

L’histoire banale de cette photographie pourrait s’arrêter, le tram poursuit sa course.

Tout à côté de moi un jeune s’adresse à moi.
« Allez-vous au Ponte Ammiraglio? »
Non, je découvre la ville par les transports, il me répond avec insitance
« C’est un pont historique et très touristique, il faut le voir !
Merci, peut-être que je reviendrai demain.
Quelque instant plus tard, il revient vers moi et me dit :
C’est le prochain arrêt, je vous conseille de descendre, plus loin … It’s too dangerous

Oops, mon sang n’a fait qu’un tellement son regard était grave, peut être la raison de la présence de 2 contrôleurs.  J’ai suivi ses conseils et j’ignore toujours pourquoi.
Bref j’ai vu de près le pont Ammiraglio  j’ai repris la même ligne pour le retour à la gare centrale et d’autres photographies.

Immersion dans Street View

A l’endroit de la prise de vue

29 Juin

Une photographie et sa petite histoire #4

 

Dans cette petite histoire, une photographie de 2015 qui vous emmène dans la banlieue de Riga.

C’est dans la capitale lettone que j’ai vraiment commencé mes séries dans les transports en commun. Le marché central (d’ancien hangars à ballon dirigeable) proche de la gare est mon camps de base pour la découverte des habitants.

Le tram 5 me conduit à l’arrêt de Katoļu iela ce n’est qu’à moins de 3 km du centre.  Maskavas Forštate un quartier historique, ancien ghetto juif durant l’occupation nazie. Merci wikipedia.  C’est par hasard que je me trouve parmi ces maisons bardées de bois. Un décors atypiques, si différents de ce l’on voit dans le centre nickel.

Cette photographie est l’histoire d’un  contrôle par le personnel des transport. C’est banal, sauf que la personne accoudée s’est approchée et me dit comme une apostrophe hors du temps : « Si je vois ma photo sur internet, tu vas avoir des problèmes ».

La voilà !

Dans tous les cas avant de publier je me pose toujours les questions rituelles : Est-ce dans l’espace public? Y a t’il atteinte à la dignité?  Pas pour moi et cela s’appelle aussi la liberté d’expression artistique.

Le reste de l’histoire est visuel.

Immersion Street view

Espace Street view de la scène de la photographie

56°56’25.999″ N 24°8’12.1″ E

17 Avr

Une photographie et sa petite histoire #3

Helsinki

Début juin 2017 à Helsinki, la ville sort à peine de l’hiver. Les perces-neige fleurs du début du printemps apparaissent seulement dans les parterres de la ville. J’apprends qu’il y avait encore de la neige deux semaines auparavant.

A la gare d’Helsinki à la station des bus, je m’approche d’une personne qui attends son bus, cette image est tellement parlante de ce manque de lumière que j’ai tout le temps de cadrer ma photographie.

Je photographie très rarement les fleurs dans les squares la ville 🙂
Ce retard de la nature m’a vraiment marqué.

Immersion dans Street View

Gare des bus à Helsinki, l’endroit± de la prise de vue avec Street View
60°10’15.499″ N 24°56’35.21″ E

08 Déc

Une photographie et sa petite histoire #2

Marseille

Reprise de l’histoire d’une photographie au hasard dans mes sélections.

Début de l’année 2018 Marseille deuxième ville Françaises par le nombre d’habitants.  Premier jour avec un temps pourri, il pleut des cordes comme on dit chez nous, la pluie peut être intéressante dans la photographie de rue, il y a aussi le refuge dans les transports.

Le tram T3 traverse la ville de Castellane à Arenc Le Silo en passant par la Canebière. Je fais quelques aller-retour du centre par la rue de Rome jusqu’au terminus.

 

L’histoire d’un échange

Assis à côté d’une dame, la lumière est assez terne, c’est au moment de déclencher, qu’elle me regarde et un instant plus tard se lève pour se diriger vers moi.

« Vous êtes Marseillais? » Non, non juste de passage.  
« Ici, vous êtes à Marseille,  …  » Je sais, lui dis-je en souriant
« Et bien votre appareil photo, on va vous le prendre, rangez-le ».

Oups, moi qui m’attendais à une éventuelle discussion sur ma dernière prise de vue comme c’est parfois le cas.

Je l’ai bien remercié avant qu’elle ne descende du tram.
Je m’en souviens comme si c’était hier, de plus cette remarque m’a quand même un peu conditionné sur ce danger le reste du séjour, de coutume je préfère rester concentré et surtout ignorant.

Je n’ai eu aucun problème pour photographier dans la rue à Marseille.

Immersion dans Street View

L’endroit de la prise de vue sur Street View

Remarque : je n’ai de Gps dans mon boitier, je refais mon parcours dans Street View pour localiser la position => 43°17’21.296″ N 5°22’54.89″ E

12 Sep

Une photographie et sa petite histoire #1

Varna 2018

Chaque mois ou presque et même un peu plus, je partagerai au hasard une photographie avec son histoire anecdotique et si possible l’endroit sur la carte de la prise de vue.

Varna sur la côte Bulgare, est une petite ville assez calme en dehors de la saison touristique et j’en suis ravi.
Assis à côté du kiosque à journaux, j’attends le bus pour remonter de la gare au centre de ville.  Un taxi s’arrête jute devant moi, en sort un couple de personnes âgées, leur fils (supposé) est en train de régler la course. J’ai le temps de m’approcher au plus près sans me faire remarquer et de cadrer, c’était comme un cadeau merci !

 

Immersion Street View

Je vous invite dans une immersion Google Street View à l’endroit de la prise de vue.

Académie des Beaux-Arts à Charleroi

Cette photographie a été choisie pour être imprimée sur une bâche et exposée (depuis juin 2018) à l’extérieur de l’atelier de photographie à l’Aca de Charleroi juste devant le grand studio.

Bâche à l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi